Le binioù-kozh − Breizh Partitions
Aller au menuAller au contenu

Breizh Partitions

Partitions gratuites et libres

  • Français
Breizh Partitions

Le binioù-kozh

Appellations

En breton, le mot binioù kozh signifie « vieille cornemuse », par opposition à la cornemuse écossaise importée en Bretagne au début du XXe siècle ; toutefois, d’autres noms étaient attribués à la cornemuse bretonne : on parlait de poach-binioù, sac’h-binioù ou encore binioù bihan (petite cornemuse).

En français, le mot « binioù » désigne généralement le binioù-kozh, et a malheureusement parfois une connotation péjorative.

Dans le milieu des couples de sonneurs ou celui des bagadoù, on a tendance à faire l’ablation du mot « binioù » et parler simplement de « kozh ».

Historique

Le binioù-kozh est sans aucun doute l’instrument le plus traditionnel et le plus populaire de Basse-Bretagne. Il en existait dès la fin du XVIIIe siècle, et probablement antérieurement aussi. Des gravures anciennes montrent le kozh avec un grand lévriad, ce qui attesterait qu’il a autrefois joué à la même hauteur que les bombardes. Mais dès le début du XIXe siècle, le lévriad devient subitement beaucoup plus réduit et prend sa taille actuelle : le son en devient donc beaucoup plus aigu, et le binioù-kozh joue ainsi une octave plus haut que la plupart des très nombreuses cornemuses existant de par le monde.

Biniou Kozh en si bémol
Binioù-kozh en si bémol, réalisé par le luthier Jorj Bothua
Crédit photo : Limesle (Domaine public)

Description

Le binioù-kozh est composé d’une poche en peau de vache ou de mouton, d’un sutell pour envoyer l’air dans la poche, d’un bourdon donnant en continu la note correspondant à la tonalité de l’instrument, et du lévriad, grâce auquel le sonneur peut jouer la mélodie. Les pièces de bois (sutell, levriad, bourdon) étaient faites autrefois en buis, et depuis peu en ébène. Il joue plutôt en si b, mais il en existe aussi en sol, la, voire do. Dans le cas du koz en si b (l’unique bourdon est alors en si b), l’instrument peut jouer les notes suivantes : Photo Christian Anneix au binioù kozh

  • la b ou la (une octave au-dessus du la 440)
  • si b
  • do
  • mi b
  • fa
  • sol
  • la b
  • la
  • si b

Le binioù-kozh joue traditionnellement en couple avec une bombarde, et sonne en général une octave plus aigu qu’elle, ce qui en fait un instrument d’accompagnement. À l’heure actuelle, le kozh se joue encore majoritairement en couple, mais on en trouve aussi dans un grand nombre de groupe de fest-noz, mode lancée entre autres par le célèbre groupe Ar Re Yaouank.

Le schéma ci-dessous présente la structure du binioù-kozh.

Schéma du binioù-kozh

Extraits sonores

  • Son du binioù-kozh (instrument en si b avec un bourdon en do)
  • Couple binioù-kozh − bombarde en sol interprétant un tour (danse gallo-vannetaise) pour le bagad de Cesson-Sévigné au concours de Vannes 2001
  • Vous trouverez également d’autres extraits en page bagad.

Pour en savoir plus…

  • Un très bon site personnel présentant les différentes cornemuses du monde, entre autres le binioù-kozh.

Partitions

Autres descriptions

Remarques et suggestions

Pour toute remarque ou suggestion quant à cet article, merci de me contacter.

Licence

Cet article est publié sous contrat Creative Commons by-sa.

En résumé, vous êtes libre de rediffuser, publier, réutiliser tout ou partie de cet article sans autorisation préalable (y compris utilisation commerciale), sous deux conditions :

  • Citer l’auteur de l’article (Breizh Partitions, www.breizh-partitions.fr)
  • Utiliser la même licence en cas de publication de tout ou partie de cet article après l’avoir modifié

Les photos restent soumises à leurs licences respectives.

Creative Commons by-sa